La nouvelle coentreprise MyB’eats lance une plate-forme digitale pour le secteur de la restauration

Après le succès rencontré sur le marché de la frite, MyB’eats SRL compte bien conquérir le marché de la restauration. Et cela en lançant MyB’eats, une nouvelle application connue précédemment sous le nom de MyBicky. L’application vise à contribuer à la digitalisation du marché de la restauration. Après le succès rencontré auprès des gérants de friteries, les initiateurs de la plate-forme souhaitent étendre l’application aux marques et fournisseurs sur l’ensemble du marché de la restauration. Les fournisseurs ayant des clients dans l’industrie hôtelière, les cantines de football et les stations-services, sont d’ores et déjà enthousiastes.

Un booster d’activité pour les fournisseurs et les points de ventes

La plate-forme digitale MyB’eats a déjà rencontré un franc succès auprès des frituristes sous le nom de MyBicky. Les frituristes avaient l’opportunité d’épargner des points et de les utiliser pour choisir des produits dans le catalogue du fournisseur. MyB’eats continue sur cette lancée, mais va encore un peu plus loin. L’application offre différents avantages tant pour les points de vente que pour les fournisseurs des marques participantes. Pour les points de vente, l’application constitue une plate-forme d’épargne pour des cadeaux et autre matériel promotionnel des marques participantes. Les points de fidélité, ou B’eats, sont collectés lorsque le vendeur scanne le QR code qui se trouve sur sa commande. Via l’application, les clients restent également informés des promotions, ils peuvent utiliser la boutique en ligne ou créer une liste de souhaits.

Pour les fournisseurs, il s’agit d’un outil digital de vente et de marketing unique, via lequel ils obtiennent de précieuses informations sur le comportement d’achat de leurs clients. Wim Van Nuffel, directeur commercial de MyB’eats explique :

« Le QR code qui est scanné par les points de vente génère un grand nombre d’informations sur le comportement d’achat, comme le moment du scanning, le délai de rotation des ventes du grossiste vers un point de vente, le comportement de commande des différentes catégories de produits, etc. Ces données permettent, entre autres, au fournisseur de procéder facilement à la segmentation de la clientèle.  »

 L’innovation assure la fidélité entre entre client et fournisseur

La gestion des relations client devient également accessible grâce à MyB’eats, car le fournisseur peut également activer sa base de données de contacts existante via l’application. De plus, les fournisseurs peuvent utiliser l’application pour mettre en place leurs propres campagnes de marketing dans les points de vente. L’application rend également les investissements marketing et vente mesurables au moyen de rapports détaillés. Cette plate-forme innovante se démarque par le fait qu’elle fidélise les clients grâce à la collecte de données intelligentes et pertinentes pour le fournisseur et ce, via un QR code. Wim Van Nuffel remarque une demande grandissante pour ce type de contacts :

« Il était clairement temps pour les fournisseurs du secteur de la restauration de se rapprocher de leurs clients et ainsi de mieux comprendre leur comportement de commande. En fin de compte, cela leur permettra de continuer à améliorer leur service au fil du temps. On peut également le comparer au secteur de la vente au détail : les supermarchés distribuent également leurs produits à leurs clients, qu’ils connaissent de bout en bout précisément parce qu’ils ont accès à des données intelligentes. Grâce à MyB’eats ceci est également désormais possible pour les fournisseurs qui n’entrent généralement pas en contact avec leurs clients aussi rapidement.  »

 Une nouvelle coentreprise pour l’expansion de MyB’eats

La nouvelle coentreprise qui étend désormais l’application à l’ensemble du secteur de la restauration s’appuie sur le succès de MyBicky, une application B2B pratique pour les fournisseurs de Bicky d’une part et les frituristes d’autre part. Il est rapidement apparu que l’application avait le potentiel nécessaire pour attirer le reste de l’industrie hôtelière et la plate-forme a été développée dans le cadre de la nouvelle coentreprise My B’eats SRL.  Dirk Van de Walle, CEO de GoodLife Foods, explique :

« Après le succès rencontré par le système d’épargne digital MyBicky au cours de ces trois dernières années, nous avons choisi d’ouvrir la plate-forme en 2018 à d’autres marques, notamment Devos-Lemmens et Jupiler. Nous avons directement eu le plaisir de constater que ces marques voyaient une réelle valeur ajoutée à la plate-forme. Il est donc logique et sain d’impliquer deux entreprises spécialisées dans la poursuite de l’expansion. »

Des plans d’avenir en or

La start-up a déjà démontré son potentiel. En plus des marques Bicky et Beckers, les marques Devos-Lemmens et Jupiler sont également abonnées à la plate-forme. Le producteur d’huile de friture Aveno, de la marque Delizio, a également récemment rejoint l’équipe. L’équipe derrière la start-up met également tout en place pour améliorer ses services.