Lantmännen Unibake investit 100 millions dans la reconstruction

Fin 2016, la société Lantmännen Unibake, la deuxième boulangerie industrielle en Europe, ouvrira de nouveau les portes de son site de Londerzeel (Belgique). Après l’incendie ravageur en juin 2015, la boulangerie et les stocks étaient complètement détruits. Moyennant un investissement d’environ 100 millions d’euros, la société Lantmännen veut de nouveau ouvrir ce site fin 2016.

A partir de son site belge, la société Lantmännen Unibake ne sert pas uniquement le marché belge mais aussi une partie importante du marché européen. Ils y fournissent différents types de pain, des croissants, des pains au chocolat, des baguettes, des petits pains pour hamburger et hotdog. La nouvelle boulangerie hébergera, entre autres, quatre lignes hautement technologiques et un magasin entièrement automatisé. Quelques données de ce magasin: une hauteur de 32 m, une superficie de 8.500 m² et une capacité de 28.500 palettes.
Centre d’expertise
Le PDG, Werner Devinck, est un homme fier: « Moins d’un an après l’incendie, nous sommes déjà en train de construire une nouvelle usine. » Devinck y ajoute que le groupe Lantmännen est prêt à transformer le site de Londerzeel en centre d’expertise pour les pains et les baguettes.
Numéro 1 en Europe
En plus, Werner Devinck est un homme ambitieux: il veut devenir le numéro 1 en Europe à l’aide d’investissements dans les différents marchés européens. Selon Devinck, l’approche « glocale » de la société Lantmännen Unibake, qui combine un ancrage fort au niveau local avec une structure et une capacité globale, est un élément essentiel dans cette stratégie. Cette approche se traduit par un portefeuille de plus de 5000 produit, par une production annuelle d’environ 600.000 tonnes de pain et d’une innovation liée au pain par jour.